Vin : Coups de coeur et histoires d'un oenologue amateur

Vin : Coups de coeur et histoires d'un oenologue amateur

Dégustateurs de petits et grands crus, amateurs d’anecdotes et de récit de débouchage... vous allez trouver ici votre plaisir. En tout cas, j'espère que vous aurez autant d'enthousiasme à lire que moi à raconter.

Mais n'oubliez pas : si l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, la promotion encadrée, sur ce blog, ce ne sont que des récits... même s'ils permettent de se projeter sur des souvenirs vécus, pour revivre ces réjouissances, sans re-consommer l'alcool.

 

Encore un blog sur le vin ?!

Oui, il y a énormément de blogs sur le vin, dont certains d’œnologue et dégustateurs très confirmés. Le but ici n'est pas de vouloir les concurrencer, modestie oblige, mes critiques n'auraient rien de pertinentes. Aucune prétention de dire ce qui est bon, comment devrait être le vin, si un cépage ou un terroir n'est pas suffisamment exprimé ou que la standardisation d'une appellation...

Non, ici, on parle d'histoire de découverte, des récits de bons moments, de la convivialité d'une dégustation... et accessoirement de vin aux goûts (ou non) des personnes alors présentes.

 

A propos de moi

Amateur de bon vin, sans prétention de maitriser ni d'apprécier les subtilités des plus grands crus. J'ai découvert le monde de l’œnologie amateur il y a une dizaine d'années, et après quelques cours avec l'association étudiante d'initiation, j'ai eu plaisir à faire un peu attention aux bouteilles qui étaient ouvertes lors des repas et soirées amicales.

 

Mes goûts

En terme d'alimentation plaisir, je suis avant tout carnivore. Viande rouge et charcuterie, mais aussi les plateaux de fromages m'apportent le plus de régal. Mes vins de prédilections s'orientent vers des vins rouges, tels qu'on les fait dans le bordelais (sur sa rive gauche pour sa puissance et ses tanins, ou dans le libournais pour les moment avec plus de subtilités), ou en Bourgogne. Il m'arrive aussi parfois de descendre au sud de cette magnifique Bourgogne, pour déboucher de mon précieux Beaujolais, ou exceptionnellement de plus chères appellations des Côtes du Rhône.

Le budget type des bouteilles, avant leur passage par ma cave, est aux alentours de 8€-12€. En dessous, c'est la recherche de bonnes surprises qui m'attire. Au dessus, c'est la réjouissance d'une occasion particulière.

 

N'attendez plus, savourez les articles...