Vin : Coups de coeur et histoires d'un oenologue amateur

Vin : Coups de coeur et histoires d'un oenologue amateur

premier coup de coeur


On me demande parfois quel est mon vin préféré. Question difficile, à laquelle je n'ai pas de réponse. Cela dépend tellement du contexte. Si les dégustations permettent de découvrir un vin pour lui-même, un vin est avant tout fait pour être apprécié lors d'un repas. En tout cas, c'est là où je tire le plus de plaisir à savourer un vin. Donc pour moi, le meilleur vin ne se conçoit que relativement à un plat, un budget... mais aussi un cadre et une ambiance !

 

Non content de cette réponse, je peux parler de mon premier coup de coeur ! quel vin m'a le plus marqué, pour ce qu'il est, mais aussi pour ce qu'il représente.

Sans ambiguïté pour moi, il s'agit d'une bouteille, que dis-je, d'une caisse d'un vin de Moulis-en-Médoc (à bien prononcer "moulisse" : dans le bordelais, on prononce toutes les lettres !) L'une de mes appellations de prédilections. 6 bouteilles, ouvertes à différentes occasions, parfois avec dans des conditions non idéales... mais à chaque fois, ce vin nous est apparu le meilleur du monde. Souvent avec de la charcuterie et du fromage, parfois sans verre dignes de ce nom (voire sans verre du tout !), le tout dans un local pas vraiment neutre (disons un peu comme dans une cave voutée, avec un sol de terre calcaire humide). Et pourtant, à chaque fois ce château anthonic 2003 a fait l'unanimité. Un seul regret, la caisse s'est vidée trop vite, et ce vin est difficile à trouver... même chez le caviste au village de Moulis, impossible d'en avoir. En tout cas, quand j'y suis passé. Et malheureusement, ce jour là, la propriété du château était fermée... j'ai du me contenter d'autres châteaux de l'appellation. Très bons aussi certes, mais ce n'est pas le même...

 

moulis-anthonic.jpg



05/03/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi